Posts Tagged ‘Roman’

Le Monde Enfin / Jean-Pierre Andrevon

Inspiration - Posted on 04/27/2011 by MDA

Ce livre aurait pu s’intituler la revanche de Gaïa. Car en effet après des décennies d’agressions de toutes sortes, la Terre est au bord de la destruction. Pour qu’elle survive, l’homme doit disparaître… Cette extinction prendra la forme d’un virus foudroyant qui balayera l’humanité en une toute petite semaine. Tels les tigres de Sibérie, les rares survivants ne seront plus assez nombreux pour repeupler le monde.

Le Monde Enfin nous propose de suivre le destin de quelques-uns uns de ces survivants et de voir progressivement la nature reprendre ses droits. Ce livre est en fait un recueil de nouvelles s’échelonnant sur une 20 aine d’années. Le fil rouge qui les relie entre elles est l’histoire d’un vieux cavalier, qui au crépuscule de sa vie, tente de traverser la France afin de voir la mer une dernière fois avant de fermer les yeux pour toujours. On a un peu l’impression de compulser les carnets de l’obscur de ce bon vieux Rusk. Chaque nouvelle est l’occasion de voir un nouveau bourbier ou un nouveau lieu insolite.

Au fil des nouvelles et au fur et à mesure que les survivants vieillissent, on sent de plus en plus la résignation gagner ces derniers hommes. Une fois le premier choc de l’épidémie passé, chacun de leur côté, plein d’enthousiasme, ils ont pourtant tenté de reconstruire une civilisation basée sur les vestiges de la précédente. Et puis le temps les a usés, découragés et au final la dernière chose à laquelle ils aspirent est une mort la plus douce et la plus paisible possible.

Comme la nature a horreur du vide, l’humanité est très rapidement remplacée. A Paris, les animaux du zoo de Vincennes se sont évadés. On voit ainsi des hippopotames folâtrer dans la Seine ou des troupeaux d’éléphants déambuler sur les Champs-Élysées… Les hommes sont clairement perçus comme les parasites à éradiquer. On sent fortement les convictions écologiques de l’auteur.

Néanmoins, les survivants sont dépeints de très touchante façon. Comme si le cataclysme leur avait fait prendre conscience, trop tard, de leurs excès, et les avait rendus plus humbles J’ai été particulièrement ému par cette femme qui n’a que pour seul désir de mettre un enfant au monde. Sa recherche d’un géniteur vire à l’obsession. Toute sa vie elle parcourt inlassablement le monde en quête d’un homme encore capable de la féconder. Bouleversant !

A l’exception de deux nouvelles que j’ai trouvé moins réussies que les autres, ce recueil sera un vrai régal pour tous les amateurs de post-apo. Et je sais qu’il y en a quelques-uns qui rôdent par ici.


Conçu à l’instar des manuels d’autodéfense très prisés outre-atlantique, ce guide de survie vous apprendra mille et une techniques pour résister et vaincre la menace zombie. Aller, je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager le 4ème de couverture fort bien fichu pour une fois:

Ne prenez pas à la légère votre bien le plus précieux : votre vie. Ce livre contient toutes les clés pour survivre aux hordes de morts-vivants qui s’approchent de vous en ce moment même. Proposant des exemples précis et des astuces reconnues par des experts de renommée internationale, le Guide de survie en territoire zombie vous donne la conduite à tenir en toutes circonstances pour vous tirer d’affaire, vous et vos proches. Ce livre peut vous sauver la vie.

Sur un ton on ne peut plus sérieux, Max Brooks nous offre pour la première fois un véritable précis scientifique sur les zombies. Les informations communiquées sont fiables car vérifiées par les sommités les plus éminentes sur la question. Au programme de ce guide :
Biologie du zombie : ses caractéristiques physiques, ses points forts et ses faiblesses, mode de propagation du virus.
Comment tuer définitivement un zombie : Description des différentes armes efficaces, comment se débarrasser des cadavres.
Comment se confectionner un abri sûr : Choix de l’emplacement, aménagement intérieur
Déplacements en milieu hostile : listes de matériel conseillé, spécificité du déplacement milieu par milieu (Territoires urbains, montagnes, marais…)
Reconquérir un territoire infesté de zombies : techniques de combats éprouvées milieu par milieu.
Chronologie des différents « incidents zombie » à travers l’histoire.

J’ai vraiment beaucoup apprécié ce petit guide de survie. Et ce d’autant plus que j’avais lu au préalable World War Z dont il est le parfait complément. Tout est écrit au second degré, et on se prend souvent à sourire. Le rôliste que je suis ne peut s’empêcher de comparer ce guide à un manuel des monstres. C’est écrit un peu sur la même forme, avec moult détails techniques «qui font vrai». On peut très facilement adapter les informations pour transformer les zombies en shankréatures. Dans son genre bien particulier c’est vraiment une réussite!

Sur ce je vous laisse. J’ai un bunker à construire moi !

Les Derniers Hommes / Pierre Bordage

Inspiration - Posted on 09/22/2010 by MDA

Comment trouver de l’humour à une existence marquée par la mort, la peur, la fuite, la désespérance? Comment plaisanter sur les cadavres de ses parents à demi déchiquetés par une mine à fragmentation des hommes de l’ancien temps?

Comment sourire d’une enfance passée dans un monde où chaque plante est une meurtrière en puissance, où chaque gorgée d’eau peut vous emporter en quelques secondes, où chaque bosquet cache une horde d’animaux sauvages ou un essaim d’insectes GM*?

Où aucun bras, aucune poitrine ne vous étreint pour vous rassurer, vous protéger, vous consoler? Où la solitude est la seule compagne de vos nuits désespérantes? Où le culte des absents se traduit par un besoin obsessionnel de séduire les femmes, de les posséder, puis de les quitter sans laisser d’empreintes afin de s’épargner de nouvelles déceptions?… Oui, bon Dieu, comment avoir de l’humour sur cette putain de vie? Extrait du roman


Après une troisième guerre mondiale dévastatrice, l’Europe n’est plus qu’un champ de ruines seulement parcouru par les hordes de chiens sauvages et quelques tribus nomades survivantes. Dans celle des Aquariotes (spécialisée dans la découverte de sources d’eau non polluées), vivent Solman le boiteux, devin de la tribu et Raïma la guérisseuse. Solman voit son monde changer, ses visions lui prédisent que l’Apocalypse arrive et que les derniers hommes n’ont pas leur place dans le nouvel ordre qu’elle amène. S’ensuit une terrible course à travers une Europe défigurée, qui ressemble à une gigantesque Mortezone.

Les derniers hommes, un roman passionnant. Pierre Bordage est un excellent conteur, il a une écriture très imagée, pleine de couleurs. Il parsème son récit de petits détails de la vie quotidienne qui « font vrais ».
Il nous a concocté un savoureux mélange d’action, d’aventure et de mysticisme assaisonné à la sauce post-apo.

Ce roman est un hymne à la Marche et aux Marcheurs!

*Génétiquement Modifié

Free Premium Wordpress Theme by Theme Force