Posts Tagged ‘Jeux Vidéo’

Metro 2033 a 10€

Divers, Inspiration - Posted on 10/28/2010 by MDA

Si vous n’avez pas craqué pour Metro 2033 lorsqu’on vous l’a présenté dans l’Écho il y a quelques mois, il est sans doute temps de vous jeter sur ce FPS, dont le prix est actuellement massacré sur Steam avec 66% de réduction: pour seulement 10,20 euros, vous pourrez embarquer dans cet univers post-apocalyptique particulièrement réussi.

ce qui me fait penser, qu’il faudrait que je le finisse ^^

Aller, ce soir je renfile mon masque à gaz !

Metro 2033

Inspiration - Posted on 06/01/2010 by MDA

Vous connaissez Métro 2033? Non? Moi non plus je connaissais pas il y a peu de temps encore. En tombant sur l’adaptation du jeu vidéo, j’en ai cherché la source: un excellent roman Russe. Problème, il n’était disponible qu’en anglais et en Allemand jusqu’à la semaine dernière ! Mais ça y est, il est enfin traduit et disponible en français.

Je viens de finir la Horde du Contrevent  (livre très agréable que je vous recommande chaudement dont Che Manego en a déjà fait la critique) et je dois vous avouer que j’ai hâte de le dévorer, ce petit bijou qui a reçu quelques prix bien alléchants.

2033 : Une guerre a décimé la planète. La surface, inha­bitable, est désor­mais livrée à des monstruo­sités mutantes. Moscou est une ville aban­don­née. Les survi­vants se sont réfu­giés dans les pro­fon­deurs du métro­politain, où ils ont tant bien que mal orga­nisé des micro­sociétés de la pénurie. Dans ce monde réduit à des stations en déli­quescence reliées par des tunnels où rôdent les dan­gers les plus insolites, le jeune Artyom entre­prend une mission qui pour­rait le conduire à sauver les derniers hommes d’une menace obscure… mais aussi à se découvrir lui-même à travers les rencontres improbables qui l’attendent.

Dmitry Glukhovsky est un Journaliste et un romancier russe né le 12 juin 1979 à Moscou. Il a travaillé pour de nombreux journaux en Allemagne, en France et en Israël. Il parle le français, l’espagnol, l’allemand et l’hébreu. Glukhovsky est l’auteur du best-seller Metro 2033 qu’il a d’abord publié sur son site internet et qui a rencontré un grand succès. Un jeu vidéo adapté du roman est sortie en Mars 2010. En 2007 il a reçu les « Encouragement Award of the European Science Fiction Society » au prestigieux « Eurocon contest » de Copenhague.

Métro 2033

Je devrais bientôt céder a la tentation du jeu vidéo (qui est assez bien noté, et surtout semble très fort par son ambiance) et je vous en offre un aperçu en passant :

si vous avez l’occasion de tester l’un ou l’autre, n’hésitez pas à partager ce que vous en avez pensé !

STALKER: Call of Pripyat

Divers - Posted on 03/11/2010 by MDA

Peu de temps après S.T.A.L.K.E.R. : Shadow Of Chernobyl, la fameuse Zone n’est plus un secret pour personne, le gouvernement ukrainien a donc décidé de lancer une opération de grande envergure qui, il ne pouvait en être autrement, échoue lamentablement. Pour les services de sécurité ukrainiens, il est maintenant important de comprendre comment et pourquoi cette opération a échoué. Il s’agit donc d’envoyer un agent au cœur du problème. Un agent que l’on aura bien sûr la lourde tâche d’incarner…

Stalker – Call of Pripyat
Derrière ce synopsis alléchant se cache un « Clone » de notre univers préféré qu’est Dark Earth. Bon un clone, c’est un bien grand mot, mais l’univers des marcheurs est bien présent! Ici nos Marcheurs sont appelé des Stalkers: du fou, a la forte tête, ils font ce qu’ils peuvent pour survivre dans cet univers hostile: La zone, crée on ne sait pas trop comment, mélange de mutant, de radioactivité due a Tchernobyl et d’événement paranormaux dont personne ne comprend l’origine. Explorateurs, protecteurs, guides, scientifiques, hommes à tout faire, ces Stalker sont les seuls gars assez déjantés pour survivre dans « la Zone » où ils redécouvrent leur univers. Des havres sécurisés existent ici et là… ça ne vous rappel rien? 😉

Radioactivité, contamination biologique, haute température, créatures mutantes se promenant la nuit, un quasi Noir Nuage déchaînant sa colère de temps à autres, « émissions » mystérieuses (sorte de tempête à micro-ondes qui ravage tout ceux qui ont le malheur de ne pas être abrités à ce moment). Du mystère pour découvrir d’où viennent certaines manifestations « mystiques ». Certains groupes pensent que la Zone est vivante  et lui vouent un culte malsain. L’inspiration pour Dark Earth y est très forte : on se promène dans des ruines, des univers rouillés, décrépits et parfois miraculeusement intactes.

Le scénario de ce jeu est très sympathique et de nombreuses quêtes secondaires peuvent être victimes d’un copier-coller pour Dark Earth. Ce jeu aura été un vrai plaisir, enrichissant mon univers de Dark Earth pour tout ce qui est ruine de l’avant et esprit de marcheur. Si vous aimez jouer, ne passez pas a coté de cette gourmandise ! Si vous êtes MJ gardez le précieusement en source d’inspiration 😉

Je n’ai pas joué aux épisodes précédents de Stalker, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier énormément le temps passé dans Prypiat. La bonne nouvelle c’est qu’on peut trouver ce jeu a moins de 30 euros -il les mérite largement- (contrairement aux autres blockbuster qui sortent a 50€), ou le trouver par hasard : « mais qu’est ce que ça fait sur mon disque dur ça !? ».

Bientôt un article basé sur des inspirations que j’ai justement tirées ce merveilleux jeu au nom difficilement prononçable : Stalker – Call of Pripyat

Free Premium Wordpress Theme by Theme Force