Posts Tagged ‘2nde édition’

Un lux de précaution

Scénario - Posted on 10/24/2009 by MDA

Scénario issu de Backstab, se situant à Okhaen première ou seconde édition. Il peut être assez facilement adapté à n’importe quel Stallite.

Niveau chronologique, idéalement pendant la transition vers l’air du contact.

Cela commence par un meurtre inexplicable et incompréhensible d’un Gardien du Feu en plein Stallite, qui mènera les joueurs à faire une petite balade dans l’Obscur pour découvrir la finalité d’une bien sombre Histoire.

Pour télécharger le scénario Un lux de précaution:

Demandez votre accréditation auteur pour lire le contenu caché (MJ)

L'Enlevement et Sombres Reflets

Scénario - Posted on 10/21/2009 by MDA

Deux scénarios parus dans Casus Belli, proposé en pdf par France RPG

L’Enlèvement CB112

Scénario assez léger, se déroulant initialement à Phénice, compatible avec n’importe quelle édition.

Demandez votre accréditation auteur pour lire le contenu caché (MJ)

Sombres Reflets CB117

Scénario que je découvre en même temps que vous, après une première lecture, le principe me semble intéressant (même si un peu trop tiré des histoires de fantômes). Pour en tirer toute sa substance, de bonnes grosses doses de roleplay et d’ambiance seront nécessaires.

Demandez votre accréditation auteur pour lire le contenu caché (MJ)

Pour télécharger ces deux scénarios:

Demandez votre accréditation auteur pour lire le contenu caché (MJ)

Le Rituel d'Exposition, les coulisses.

Aide de Jeu - Posted on 10/20/2009 by MDA

Sortir d’un Stallite ne pose, la plupart du temps, pas de problème. Mais qui n’angoisse pas à l’idée de devoir passer par le rituel d’exposition pour retourner dans le Stallite?
Ce rituel généralement géré par les prôneurs –mais aussi parfois par les Gardiens du Feu– est une épreuve à la fois physique et mystique que redoutent les Marcheurs. Les Prôneurs doivent vérifier que l’âme de la personne exposée n’a pas été touchée par l’Obscur. Volontairement impressionnante, cette cérémonie est aussi là pour rappeler l’importance de la lumière, la religion, et… faire valoir le Statut  des Prôneurs dans le Stallite.
Espérons que ce petit exemple pourra agrémenter vos parties, en rendant ce rituel tangible et mystique.

Après en avoir fait la demande, le futur exposé doit patienter de quelques heures (Célestes) à quelques jours (Marcheurs/réfugiés). Pendant ce temps, il a accès à la Halte normalement. S’il ne fait pas la demande rapidement après son arrivée, des guetteurs le repèreront et il sera « convié » au rituel.

Il est escorté par un minimum de 3 gardiens du feux, qui l’emmèneront dans une antichambre faiblement éclairée, où il sera invité à se déshabiller complétement, on lui signale qu’un Prôneur viendra ensuite le chercher.

Un Nourrisseur examine le futur exposé via un œilleton camouflé dans le mur. En cas de mutation ou de signe flagrant et visible de contamination, l’aventure s’arrête immédiatement.  Les plus chanceux sont « raccompagnés » en dehors du Stallite, les autres disparaissent.

Si cet examen préliminaire ne pose pas de problème, le Nourrisseur prévient le Prôneur. Ce dernier ira accueillir son patient dans de magnifiques vêtements de cérémonie, face un étranger nu comme un ver et déjà mal à l’aise.

Le Prôneur fait rentrer le Marcheur dans une pièce très sombre, et place le marcheur sur une marque au sol.

Cette salle est préalablement préparée pour impressionner, des lampes de l’Avant  fixées au plafond alimentées par une série de batteries électriques sont utilisées pour générer une très forte lumière provenant du plafond. Le Prôneur est bien souvent aidé d’un Bâtisseur Antéquaire spécialisé en électricité pour qu’il puisse allumer au signe convenu à l’avance.

Une fois le Marcheur sur la marque (sous les lampes) le Prôneur prévient alors le Marcheur, d’un ton très solennel, qu’il va examiner son âme. Si celle-ci est touchée par l’Obscur, le Stallite et les Haltes lui seront  à jamais interdits. Pendant toute la cérémonie, celui ci devra garder la tête haute et les bras le long du corps.

Concrètement, l’exposé doit réussir un test de

  • Trempe + Surmonter SR 1 (+2 par point de contamination)
  • En cas d’échec, il peut tenter un Trempe + Résister avec le seuil majoré de 1

Si vous prolongez l’exposition, vous pouvez redemander un test majoré de 1, rester sous ces lampes est loin d’être évident.

En cas de réussite, le marcheur est amené dans une pièce où il sera examiné par les Nourrisseurs (en moyenne 6 dés de potentiel en Technique + Premier Soin) pour établir le diagnostic des maladies. En cas de maladie Grave et contagieuse, c’est direction la quarantaine: un endroit idéal pour attraper une maladie bien pire que ce qu’on a actuellement.

Suite à l’examen de maladie, le Marcheur peut retrouver son équipement, déballé et examiné (à la recherche d’archessence, objet/livre de l’Avant,explosif) soigneusement posé au sol. Il arrive parfois qu’on ne retrouve pas tout…

Pour voir le rituel d’exposition selon les joueurs, c’est par ici !

Free Premium Wordpress Theme by Theme Force